2021, UNE ANNÉE RECORD POUR LES LEVÉES DE FONDS EN GIRONDE

Dans un contexte sanitaire toujours incertain, l’écosystème régional a, cette année encore, fait preuve d’un grand dynamisme et suscité un intérêt sans cesse croissant de la part des investisseurs.

Les pépites du territoire ont plus que jamais eu recours au capital-investissement pour financer et accélérer leur développement.

Selon le recensement effectué par Invest in Bordeaux en 2021, une trentaine d’entreprises girondines – startups et PME – ont levé des fonds, pour un montant global de plus de 200 M€, soit deux fois plus qu’en 2020.

Ces levées de fonds ont visé principalement 3 secteurs à impact : la santé, les GreenTech et le digital, notamment dans les FinTech.

✔ Biotech, MedTech et e-santé : toujours le vent en poupe

Si le secteur de la e-santé en Nouvelle-Aquitaine est l’un des tout premiers en France, les dispositifs médicaux et les biotechnologies tirent également leur épingle du jeu au plan national. La crise du coronavirus n’a fait que renforcer le caractère vital et stratégique de ce secteur et accéléré le développement de la recherche et des innovations de rupture.

Parmi ces acteurs, on retrouve bien évidemment Treefrog Therapeutics, qui a bouclé une levée de fonds historique de 64 M€ pour développer et industrialiser sa technologie de rupture permettant la production de cellules souches.

Ces fonds vont permettre à la startup de 50 collaborateurs, d’accroître ses capacités de R&D en France, notamment dans le domaine des thérapies cellulaires et de déployer des filiales aux Etats-Unis et au Japon.

A noter également la levée de fonds de 68 M€ de l’entreprise agenaise Ultra Premium Direct, qui vient d’implanter à Bordeaux une équipe développement et marketing.

La MedTech FineHeart (45 salariés) a, quant à elle, finalisé sa série B avec une nouvelle levée de fonds de 6 M€ pour traiter l’insuffisance cardiaque. La startup envisage de tester sa pompe cardiaque sans-fil chez l’humain d’ici la fin d’année.

Certis Therapeutics, spin-off de l’IHU Liryc (L’Institut de Rythmologie et Modélisation Cardiaque) a de son côté récolté 1,5 M€ pour accélérer la mise sur le marché de ses premiers dispositifs médicaux.

My Sofie, plate-forme portée par la startup Everest HC depuis 2017 et accompagnée par Invest in Bordeaux pour son implantation girondine, a levé 1,1 M€ pour développer son application qui simplifie et optimise les dépenses de santé.

Enfin, le groupe familial de cliniques privées GBNA (Groupe Bordeaux Nord Aquitaine, qui possède 8 établissements de soins privés, a levé 15 M€ afin de soutenir son programme d’investissement et poursuivre son développement en Nouvelle-Aquitaine.

✔ GreenTech et AgriTech au rendez-vous des investisseurs

Comme en 2020, les startups de la GreenTech qui œuvrent à la transition écologique par le numérique, ont raflé la mise en 2021.

Classée 2ème métropole pour la création d’emplois dans les activités durables en 2021, le territoire girondin est une terre de choix pour les entreprises innovantes, qui bénéficient en outre du soutien des clusters néoaquitains dans les énergies renouvelables, l’économie circulaire et la transition agroécologique.

Pionnier de l’éolien en France et fleuron de l’économie régionale, l’ETI béglaise Valorem (250 salariés), spécialisée dans la construction de parcs de production d’énergies renouvelables, a procédé à une augmentation de capital de 26,7 M€ pour accélérer le développement de ses projets, en France comme à l’étranger.

NewHeat (22 salariés), qui a développé une technologie de solaire thermique, a levé 7 M€ pour accélérer son développement et recruter 10 personnes d’ici 2 ans. A ce jour, la société exploite 4 centrales solaires thermiques.

Sunbooster (12 salariés), qui a mis au point une technologie innovante permettant d’optimiser le rendement des centrales solaires, a levé 4,7 M€. La startup veut désormais proposer des systèmes de kits prêts à poser, destinés à des sites existants ou des centrales à construire, préassemblés dans ses locaux.

L’entreprise de l’ESS Les Nouvelles Fermes a bouclé une levée de fonds de 2 M€ pour bâtir l’une des plus grandes fermes urbaines en aquaponie d’Europe. La jeune société a lancé « Odette », une ferme urbaine de 5000 m². Le projet devrait générer jusqu’à 17 embauches.

Spécialisée dans la production hydroponique de fruits et légumes, la start-up girondine Babylone Growers Agritech a levé 2 M€, pour se doter de 3 serres supplémentaires et recruter une dizaine d’emplois.

✔ Le boom du numérique se poursuit

Avec plus de 32 000 emplois numériques et 1 200 établissements, l’industrie numérique bordelaise est en pleine croissance. Elle a connu une croissance de 25% des emplois depuis 2013.

Asobo Studio (250 personnes), qui développe des jeux vidéo (notamment pour Microsoft), connaît une forte croissance et a ouvert son capital à hauteur de 20 M€ au fonds d’investissement Sagard NewGen.

La société Dydu (45 personnes réparties sur 3 sites, R&D basée à Bordeaux), spécialisée dans les robots conversationnels, a levé 6,3 M€ pour accélérer le développement de ces nouveaux outils.

Parmi les levées de fonds les plus significatives dans le domaine du digital, on peut citer également :

  • Primobox (50 salariés), société experte de la dématérialisation des services RH, qui a réalisé une augmentation de capital de 4 M€,
  • La start-up Kocliko (12 collaborateurs), qui a bouclé une première levée de fonds de 2,8 M€ pour développer sa solution d’individualisation des frais de chauffage auprès des copropriétés et des organismes HLM,
  • La société io, à l’origine d’un logiciel de simulation de rendement d’investissement locatif, a levé 2,7 M€,
  • Et enfin LegalySpace, place-forme légale et sécurisée de gestion documentaire dédiée aux TPE et PME, qui a levé 2 M€.

 

Entre digital et industrie, la société Symbiose, spécialisée dans l’impression électronique, a réuni 6,5 M€, dont la moitié en levée de fonds, pour financer la construction d’un bâtiment sur son nouveau site à Pugnac, dédié à la production de pièces plastroniques.

✔ Les FinTech toujours attractives

Le boom des FinTech se confirme en 2021 avec l’émergence de nouvelles startups en forte croissance. 3 d’entre elles ont réussi des levées de fonds, pour un montant chaque fois supérieur à 1 M€ :

  • Elwyn (anciennement Mieuxplacer) a réussi sa 3ème levée de fonds et récolté 2 M€ pour accélérer le passage au B2B,
  • Veracash (12 personnes), qui propose une solution de compte en ligne adossé à des métaux précieux, a ouvert son capital à hauteur de 2,5 M€,
  • Et Soan, plateforme de réduction des délais de paiement, a levé 1 M€.

 

 

 

DERNIÈRES
ACTUALITÉS